Représentants du grand public

Joanne Stober
Une photo de Joanne Stober

Conservatrice, Culture visuelle et Design industriel, Musée canadien de l’histoire

Mandat actuel - mai 2023 à mai 2026

Joanne Stober est une conservatrice et archiviste spécialisée en photographie et en arts visuels. Elle gère des collections nationales d’art et de photographie au Canada depuis plus de vingt ans. Elle commence sa carrière à titre de photographe archiviste à Bibliothèque et Archives Canada, où elle consacre quinze années à collaborer avec le public et des créateurs et créatrices canadiens de renom.

Mme Stober devient conservatrice de la Collection d’art militaire Beaverbrook du Musée canadien de la guerre en 2016. Elle y joue notamment un rôle crucial dans la constitution de la collection, la promotion des partenariats, le montage d’expositions et l’organisation de conférences de recherche internationales. À ce titre, elle dirige également l’exposition sur l’art de la Première Guerre mondiale à Arras, en France, qui témoigne de l’importante contribution du Canada à la Première Guerre mondiale, dans le cadre de Vimy 100 ans.

Joanne Stober a récemment dirigé le Registre de la Mémoire du monde du Canada, à la Commission canadienne de l’UNESCO, où elle a travaillé sur les partenariats internationaux et la préservation du patrimoine culturel. Elle occupe actuellement le poste de conservatrice, Culture visuelle et Design industriel, au Musée canadien de l’histoire, où elle se concentre sur son expertise en photographie et en histoire du cinéma, tout en s’engageant dans divers projets de recherche. Mme Stober est une championne et une avocate passionnée des collections institutionnelles. En ardente défenseuse des créateurs et créatrices, des organismes et des directions créatives, elle se consacre aussi à renforcer leur autonomie. Elle possède un doctorat en Communication et une MA en Études des médias de l’Université Concordia, à Montréal, et un diplôme de premier cycle de l’Université de Lethbridge. Elle offre également ses services de professeure adjointe à la School for Studies in Art and Culture de l’Université Carleton, et a enseigné au Département d’arts visuels de l’Université d’Ottawa. Enfin, elle contribue bénévolement au conseil de la Southern Alberta Art Gallery et à celui de World Press Freedom Canada.

Susan MacKenzie
Une photo de Susan MacKenzie

Avocate pratiquante

Mandat actuel – mai 2023 à mai 2027

Mme MacKenzie a grandi sur la côte ouest, à Vancouver, en Colombie-Britannique. Elle possède des diplômes en sociologie et en psychologie, ainsi qu’un doctorat en droit de l’Université de la Colombie-Britannique. Tout au long de ses études, elle se concentre sur l’anthropologie culturelle, l’histoire de l’art et le droit culturel. À titre d’avocate, Mme MacKenzie se spécialise dans la défense pénale et les enjeux juridiques des Premières Nations, et dans la propriété intellectuelle et l’examen des contrats pour l’industrie cinématographique. Mme MacKenzie est également formée pour tenir compte des traumatismes, à la fois comme avocate et comme professionnelle, tant dans son ancien poste, où elle aidait diverses communautés vulnérables, principalement grâce à des services de soins de santé, que dans son cabinet de droit.

La mère de Mme MacKenzie, Barbara MacKenzie, femme ambitieuse et spécialiste elle aussi (en sciences politiques), travaillait pour les Nations Unies. Elle a transmis à Mme MacKenzie l’amour et l’appréciation de l’art, et lui a fait parcourir le monde pour étudier et apprendre tout ce qui concerne l’art. Pour Mme MacKenzie, l'art fait partie intégrante de la compréhension du monde depuis son plus jeune âge.

Durant ses études en droit, Mme MacKenzie a également mené à bien de vastes projets de restauration d'œuvres d'art autochtones provenant de musées canadiens et de peuples et communautés des Premières Nations. Elle a, en outre, effectué des recherches sur le traitement attentif des sites funéraires des Premières Nations au sein de nos communautés. En tant que nouvelle commissaire, Mme MacKenzie apporte sa générosité et une approche enthousiaste, prudente et sensible aux travaux de la CCEEBC.



Représentants des établissements qui constituent des collections

Stephen Borys
Une photo de Stephen Borys

Directeur et chef de la direction, Winnipeg Art Gallery - Qaumajuq
Professeur associé, départements d’histoire et de commerce, Université de Winnipeg

Mandat actuel – février 2024 à février 2028

Stephen Borys est directeur et chef de la direction de la Winnipeg Art Gallery (WAG) et de Qaumajuq. Il est également professeur associé des départements d’histoire et de commerce de l’Université de Winnipeg. Sous sa direction, la WAG a élargi son rôle et son objectif au sein de la communauté ainsi que dans les secteurs culturel et muséal au niveau national et mondial, en accordant une attention particulière à l’autochtonisation et à la décolonisation de l’institution. M. Borys était auparavant conservateur en chef au John and Mable Ringling Museum of Art, à Sarasota, en Floride, où il a enseigné à l’Université de l’État de Floride et au New College. Avant de travailler à Sarasota, il était conservateur principal et conférencier au Allen Art Museum du Oberlin College, en Ohio. En début de carrière, il a été conservateur adjoint de l’art européen et américain au Musée des beaux-arts du Canada, à Ottawa, et assistant conservateur au Centre Canadien d’Architecture, à Montréal. M. Borys est titulaire d’une MBA pour cadres, d’un doctorat en histoire de l’art et de l’architecture de l’Université McGill, d’une maîtrise en histoire de l’art de l’Université de Toronto et d’un baccalauréat avec mention en histoire de l’Université de Winnipeg. Il a organisé de nombreuses expositions, rédigé des catalogues d’accompagnement et des articles scientifiques, donné des conférences dans toute l’Amérique du Nord et à l’étranger, et a bénéficié de plusieurs bourses de recherche et d’exposition. M. Borys est diplômé du Getty Museum Leadership Institute et du Royal Collections Studies Program. Il a reçu le Business and Arts Peter Herrndorf Art Leadership Award en 2023, les médailles du jubilé de platine et de diamant de la reine Elizabeth II en 2022 et 2012, et l’Ordre du Manitoba en 2020. Il a été membre du conseil d’administration de l’Association of Art Museum Directors, de l’Organisation des directeurs des musées d’art canadiens et de l’Association des musées canadiens.

Daniel Chouinard
Une photo de Daniel Chouinard

Archiviste retraité, Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Mandat actuel – mai 2023 à mai 2027

Daniel Chouinard est titulaire d’une maîtrise en bibliothéconomie et sciences de l’information de l’Université de Montréal. Depuis 1993 il occupe un poste de bibliothécaire responsable des achats et des dons de documents patrimoniaux à Bibliothèque et Archives nationales du Québec. Au fil des ans, ses fonctions lui ont permis de développer une expertise dans l’acquisition et l’évaluation de divers types de documents patrimoniaux tels que les livres anciens, les affiches, les cartes postales et les enregistrements sonores. De façon plus générale, son travail au sein de cette institution l’a amené à développer un intérêt et une sensibilité marqués pour la protection du patrimoine et pour sa transmission.

crédit : Michel Legendre, Bibliothèque et Archives nationales du Québec



Tzu-I Chung
Une photo de Tzu-I Chung

Conservatrice, Histoire, Royal BC Museum

Mandat actuel – mai 2024 à mai 2028

Tzu-I Chung est conservatrice, Histoire, au Royal BC Museum. Elle est titulaire d’un doctorat de la University of Arizona, où elle a étudié l’économie politique, les théories critiques de la race, la représentation dans les arts, les médias et la culture, ainsi que l’histoire culturelle et sociale comparée. Elle est honorée du titre de Exemplary Diversity Scholar par le National Center for Institutional Diversity de la University of Michigan. Elle crée, dirige et anime des projets primés dans le domaine de l’histoire des communautés et du patrimoine culturel. Ses recherches et publications portent sur les études critiques du patrimoine, la migration transnationale, les cultures de la mondialisation et l’histoire interculturelle de la Colombie-Britannique.

Laurie Dalton
Une photo de Laurie Dalton

Directrice et conservatrice, Galerie d'art de l'Université Acadia

Professeure auxiliaire du Département d'histoire et de lettres classiques, Université Acadia

Mandat actuel – janvier 2024 à janvier 2026

Mme Laurie Dalton est directrice et conservatrice de la Galerie d'art de l'Université Acadia et professeure auxiliaire du Département d'histoire et de lettres classiques de l'Université Acadia. Elle possède plus de 15 ans d'expérience diversifiée dans le domaine des musées et des galeries d'art. Elle a connu notamment de grands succès en matière de conservation, de programmes destinés au public, d'intendance de collections et de planification financière. À cela s'ajoutent plus de dix ans de recherche universitaire et d'enseignement dans le domaine de l'histoire de l'art, des musées et des études culturelles.

Elle est titulaire d'une maîtrise ès arts en histoire de l'art de l'Université Queen's et d'un doctorat en études canadiennes de l'Université Carleton. Ses recherches sont interdisciplinaires et mettent l'accent sur la culture visuelle, les musées et la marque du Canada dans des cadres transnationaux. Elle est une championne des initiatives interdisciplinaires et du rôle central que les arts peuvent jouer dans ce processus.

Mme Dalton participe activement à la promotion de l'importance des arts par le service à la communauté. Elle est actuellement présidente de l'Association des galeries d'art des provinces de l'Atlantique. De plus, elle siège au comité de l'Art dans les espaces publics pour la ville de Wolfville, fait partie du conseil d'administration du Prix Chef-d'œuvre du lieutenant-gouverneur de la Nouvelle-Écosse et est membre du Conseil de leadership pour la création en Nouvelle-Écosse, qui offre des conseils et du leadership au gouvernement de la Nouvelle Écosse, par le biais du ministère des Communautés, de la Culture et du Patrimoine.

Marchands ou collectionneurs de biens culturels

Monte Clark

Propriétaire et directeur, Monte Clark

Mandat actuel – octobre 2023 à octobre 2027

Monte Clark est propriétaire et directeur de Monte Clark, une galerie d’avant-garde dans le monde de l’art contemporain. Son engagement en faveur de l'art transcende les frontières, offrant une plateforme aux artistes canadiens et internationaux pour présenter leurs contributions perpétuelles au domaine de l'art contemporain.

Monte entame son parcours artistique avec un baccalauréat ès arts de l’Université de Victoria. Sa stature de collaborateur éminent et de chef de file du secteur fait de lui une figure recherchée au sein de la communauté artistique. Son influence s'étend dans le monde entier et touche des établissements aussi prestigieux que le Musée des beaux-arts du Canada, le Musée d'art moderne, le Metropolitan Museum of Art, le J. Paul Getty Museum, le Louvre et le Centre Georges Pompidou.

Fondée en 1992 à Vancouver, la galerie de Monte Clark est devenue un bastion d’art novateur et donnant matière à réflexion. Sa présence est renforcée avec une deuxième galerie à Toronto, opérationnelle entre 2001 et 2013. Monte et son équipe organisent méticuleusement plus de 12 expositions par an, offrant aux amateurs d’art et collectionneurs l’occasion de s’immerger dans les œuvres d’artistes établis et émergents. La participation active de la galerie aux foires d'art et aux biennales renforce sa position de force dynamique dans le monde de l'art.

L’engagement de Monte Clark envers la communauté artistique s’étend au-delà des limites de sa galerie. Il siège avec dévouement au conseil d’administration de l’Association des marchands d’art du Canada et de la Contemporary Art Gallery de Vancouver, soulignant ainsi son soutien inébranlable au paysage artistique dans son ensemble. Sa participation active à de nombreux comités de collecte de fonds pour les arts visuels témoigne de son désir d’encourager et de soutenir les pratiques artistiques.

L'une des qualités les plus louables de Monte Clark est son dévouement à l'égard des artistes émergents. Son dialogue permanent avec les talents naissants et sa participation à des jurys réputés soulignent son engagement indéfectible pour l'avenir de l'art contemporain. Le parcours de Monte dans le monde de l’art témoigne de sa passion, de son expertise et de son soutien résolu aux artistes qui enrichissent le monde par leur travail et le rendent plus vivant et plus stimulant.

Patricia Feheley
Une photo de Patricia Feheley<

Directrice, Feheley Fine Arts

Mandat actuel – mai 2023 à mai 2027

Patricia Feheley dirige Feheley Fine Arts, une galerie d’art du centre-ville de Toronto spécialisée en art inuit ancien et contemporain. Au cours de la dernière décennie, Mme Feheley a été le fer de lance du programme continu d’expositions cataloguées de la galerie et a fait connaître à la fois des artistes inuits chevronnés, tels que Shuvinai Ashoona et Michael Massie, et des artistes émergents, comme Ooloosie Saila et Johnny Pootoogook.

Mme Feheley est titulaire d’une maîtrise en muséologie et en histoire de l’art de l’Université de Toronto. Elle possède une solide expérience en administration des arts visuels et a consacré sa vie aux Inuits et à l’Arctique canadien. Elle a également publié de nombreux textes sur l’art inuit. Mme Feheley a été présidente de l’Association des marchands d’art du Canada. Elle siège actuellement au conseil d’administration de l’Association ainsi qu’à celui de l’Inuit Art Foundation.

Jo-Ann Kane
Une photo de Jo-Ann Kane

Conseillère en gestion de collections

Mandat actuel - février 2022 à février 2025

Jo-Ann Kane est conseillère en gestion de collections. Elle se spécialise dans les services d’évaluation, de gestion et d’acquisition d’œuvres d’art auprès de sociétés et de collectionneurs privés. Historienne de l’art, Jo-Ann détient une maîtrise en muséologie et un baccalauréat en histoire de l’art de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM). Depuis 2016, elle est membre accréditée de l’International Society of Appraisers.

Conservatrice de la collection d’œuvres d’art de la Banque Nationale depuis 2002, Jo-Ann continue d’occuper cette fonction à titre de contractuelle. De 1997 à 2000, elle est conservatrice de la collection d’art d’Hydro-Québec. Dans le cadre de ses fonctions de conseillère et de conservatrice invitée, Jo-Ann Kane réalise plusieurs projets d’envergure. Parmi ses principaux clients, mentionnons Banque Nationale, Cogir Immobilier, Lune Rouge, Deloitte et Metfin Group.

En 2010, elle est nommée Ambassadrice de la faculté des arts de l’UQÀM. En 2013, elle participe au Groupe de travail sur la philanthropie culturelle créé par le gouvernement du Québec. Elle est actuellement présidente du conseil d’administration de la Fondation Guido Molinari.



Date de la dernière modification :