Représentants du grand public

Sharilyn J. Ingram, F.C.M.A.
Sharilyn Ingram

Présidente

Mandat actuel – de juin 2020 à juin 2023

Après une carrière en gestion culturelle, Sharilyn J. Ingram s’est tournée vers le monde universitaire. Elle travaillait à l’école Marilyn I. Walker School of Fine and Performing Arts de l’Université Brock (à St. Catharines, en Ontario) avant de prendre sa retraite, il n’y a pas longtemps.

Native de l’Alberta, elle a commencé sa carrière au Royal Alberta Museum. Elle a ensuite occupé des postes de direction, notamment à titre de directrice générale au Saskatchewan Western Development Museum, de directrice adjointe au Musée des beaux-arts de l’Ontario et de présidente-directrice générale aux Jardins botaniques royaux.

À titre de directrice des services de gestion et de planification des Musées nationaux du Canada, elle a dirigé la rédaction des propositions législatives sur la mise en place d’entités sociales nationales indépendantes pour les musées. En tant que consultante, Mme Ingram a mené des études sur la gouvernance, la planification stratégique, l’efficacité opérationnelle, le développement des collections, la création de fondations et l’art public. Elle comptait parmi ses clients le Museum of Ontario Archaeology, la Saskatchewan Foundation For the Arts, le National Museum of Science and Industry (au Royaume-Uni) et les services culturels de la Ville de Vancouver.

Les comités et conseils d’administration auxquels Mme Ingram contribue ou a contribué sont les suivants : le Conseil international des musées, le comité culturel de la Région de Niagara, le Conseil des ressources humaines en culture, le Conseil des arts de St. Catherine et ses environs, l’American Public Gardens Association, le Rodman Hall Art Centre, l’orchestre symphonique de Niagara.

Nommée Fellow de l’Association des musées canadiens en 2005, Mme Ingram a présidé le Comité des Fellows de 2014 à 2017. Elle est également conférencière internationale sur l’intersection entre les jardins et l’art. Elle vit à Grimsby, en Ontario, où son jardin a gagné le prix Trillium.

Glen A. Bloom
Glen A. Bloom

Associé à la retraite de Osler, Hoskin & Harcourt LLP

Mandat actuel – de mars 2020 à mars 2023

Ancien associé chez Osler, Hoskin & Harcourt, à Ottawa, Glen Bloom a exercé la profession d'avocat spécialisé en droit de la propriété intellectuelle pendant plus de 36 ans. Il est reconnu par ses pairs pour son expertise en matière de droit d’auteur. Il a plaidé devant la Cour suprême du Canada, la Cour d’appel fédérale, la Cour fédérale du Canada et la Commission du droit d’auteur dans des affaires liées aux brevets, au droit d’auteur et aux marques de commerce. M. Bloom enseigne le droit de la propriété intellectuelle à titre de professeur auxiliaire à la faculté de droit de l’Université York et, de 1990 à 1997, il enseigne la protection de la propriété intellectuelle liée à la technologie informatique et le droit d’auteur à l’Université d’Ottawa.

M. Bloom est président du conseil consultatif du centre d’art Agnes Etherington de l’Université Queen et membre du conseil d’administration de la fondation Hnatyshyn ainsi que de l’Association ontarienne des galeries d’art et de l’école d’arts photographiques d’Ottawa. Il a également été membre et président du conseil d’administration de la Galerie d’art d’Ottawa et de l’École d’art d’Ottawa, ainsi que vice-président de la Fondation de la Cour des arts d’Ottawa. En 2009, la Galerie d’art de l’Université Carleton a présenté une exposition intitulée « The Collector: Glen Bloom », organisée par Diana Nemiroff.

Représentants des établissements qui constituent des collections

Laurie Dalton
Laurie Dalton

Directrice et conservatrice, Galerie d'art de l'Université Acadia

Professeure auxiliaire du Département d'histoire et de lettres classiques, Université Acadia

Mandat actuel – janvier 2018 à janvier 2021

Mme Laurie Dalton est directrice et conservatrice de la Galerie d'art de l'Université Acadia et professeure auxiliaire du Département d'histoire et de lettres classiques de l'Université Acadia. Elle possède plus de 15 ans d'expérience diversifiée dans le domaine des musées et des galeries d'art. Elle a connu notamment de grands succès en matière de conservation, de programmes destinés au public, d'intendance de collections et de planification financière. À cela s'ajoutent plus de dix ans de recherche universitaire et d'enseignement dans le domaine de l'histoire de l'art, des musées et des études culturelles.

Elle est titulaire d'une maîtrise ès arts en histoire de l'art de l'Université Queen's et d'un doctorat en études canadiennes de l'Université Carleton. Ses recherches sont interdisciplinaires et mettent l'accent sur la culture visuelle, les musées et la marque du Canada dans des cadres transnationaux. Elle est une championne des initiatives interdisciplinaires et du rôle central que les arts peuvent jouer dans ce processus.

Mme Dalton participe activement à la promotion de l'importance des arts par le service à la communauté. Elle est actuellement présidente de l'Association des galeries d'art des provinces de l'Atlantique. De plus, elle siège au comité de l'Art dans les espaces publics pour la ville de Wolfville, fait partie du conseil d'administration du Prix Chef-d'œuvre du lieutenant-gouverneur de la Nouvelle-Écosse et est membre du Conseil de leadership pour la création en Nouvelle-Écosse, qui offre des conseils et du leadership au gouvernement de la Nouvelle Écosse, par le biais du ministère des Communautés, de la Culture et du Patrimoine.

Theresa Rowat
Theresa Rowat

Directrice des Archives des jésuites au Canada

Mandat actuel – février 2018 à février 2021

Theresa Rowat, qui vit à Montréal, est directrice des Archives des jésuites au Canada depuis 2013. Elle était précédemment directrice et archiviste de l’Université McGill. Au cours de sa carrière, elle a occupé des postes d’archiviste, conservatrice, analyste de politiques et planificatrice aux Archives nationales du Canada (aujourd’hui Bibliothèque et Archives Canada), pour des ministères fédéraux, pour le ministère de la Culture de l’Ontario et pour le Musée d’art du Centre de la Confédération. Présidente sortante du Réseau des Services d’archives du Québec, elle a siégé au comité de direction du Conseil canadien des archives et au conseil d’administration de la Fondation Jean-Pierre Perreault, et elle continue de siéger au conseil exécutif de la James McGill Society et au conseil d’administration de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).



Dana Soonias, GFAA, ICD

Directeur, beaux-arts et art autochtone

Mandat actuel – juin 2018 à juin 2021

Habitant à Saskatoon, Dana Soonias a occupé des postes de leadership essentiels dans un vaste éventail de conseils nationaux et provinciaux partout au Canada, notamment au sein du Conseil de gestion financière des Premières Nations et du Conseil administratif de Hôpital St Paul’s; à titre de président du Comité de gouvernance de Tourisme Saskatchewan et d’ancien président du Comité national de l’AAFA Canada.

En tant que directeur des initiatives autochtones du Credit Union Central of Saskatchewan, M. Soonias a piloté avec succès la révision et la mise en œuvre de la stratégie de développement des affaires autochtones pour la province de la Saskatchewan. Outre son certificat de Gestionnaire financier autochtone accrédité (GFAA) décerné par l’AAFA, il a récemment obtenu un diplôme de l’Institut des administrateurs de sociétés (ICD) à la Rotman School of Management de l’Université de Toronto.

Pendant près de dix ans, M. Soonias était directeur général du projet du Parc patrimonial Wanuskewin, consacré au développement d’un centre international de préservation de la culture et de l’art autochtones. Cette vision unique prévoit la planification de galeries d’art de renommée mondiale qui exposeraient les œuvres d’artistes des plaines du Nord, avec comme objectif ultime de faire reconnaître le parc patrimonial Wanuskewin comme le premier site du patrimoine mondial de l’UNESCO de la Saskatchewan. M. Soonias a guidé le projet du parc pendant une période de transition et a su amener de nombreux changements positifs.

M. Soonias continue de faire partie de plusieurs conseils administratifs, notamment celui de l’Association canadienne du tourisme autochtone et de l’Association nationale des sociétés autochtones de financement. Son engagement envers la création d’espaces organisés pour faire connaître l’art autochtone s’étend jusque dans sa communauté où il s’implique dans les programmes d’art pour jeunes Autochtones.

Paul Whitney
Paul Whitney

Consultant dans les dossiers relatifs aux bibliothèques et aux politiques publiques, écrivain et collectionneur de livres et d'œuvres d'art.

Mandat actuel – janvier 2018 à janvier 2021

Paul Whitney est l’ancien bibliothécaire en chef des bibliothèques publiques de Vancouver et de Burnaby, et lauréat de plusieurs prix. Il agit à titre de consultant et de bénévole dans des dossiers relatifs aux bibliothèques et aux politiques publiques. Paul travaille sur des dossiers portant sur le droit d’auteur et le droit de prêt public, à titre de membre de la Commission du droit de prêt public du Canada et d’auteur de deux travaux de recherche pour la Commission. Il est coauteur du livre Trade eBooks in Libraries. Depuis 1983, il donne de nombreux cours de premier cycle et de deuxième cycle sur l’édition, la gestion des collections de bibliothèques et les droits d’auteur à l’Université de la Colombie-Britannique, à l’Université Simon Fraser et à l’Université de l’Alberta.

Il siège à plusieurs conseils d’administration du secteur culturel. En plus d’être un collectionneur de livres et d’œuvres d’art, il rédige une chronique sur les livres et les collections de livres pour Amphora, le journal de la société Alcuin.

Marchands ou collectionneurs de biens culturels

Monte Clark
Monte Clark

Propriétaire et directeur, Monte Clark Gallery

Mandat actuel – février 2018 à février 2021

Monte Clark est propriétaire et directeur de la Monte Clark Gallery, un grand espace industriel consacré à l’exposition d’œuvres de plus de 20 artistes canadiens et étrangers qui sont reconnus pour leur contribution continue à l’art contemporain. M. Clark détient un baccalauréat ès arts de l’Université de Victoria et est reconnu comme un collaborateur de premier plan et un expert de l’industrie. Ses projets et activités se trouvent dans des musées partout en Amérique du Nord, en Europe et en Asie, notamment au Musée des beaux-arts du Canada, au Museum of Modern Art, au Metropolitan Museum of Art, au J. Paul Getty Museum, au Louvre et au Centre Georges Pompidou. Établie à Vancouver en 1992, avec la présence d’une deuxième galerie à Toronto entre 2001 et 2013, la Monte Clark Gallery organise tous les ans entre 10 et 12 expositions pour le public et participe activement à des foires artistiques et à des biennales. M. Clark est membre du conseil d’administration de l’Association des marchands d’art du Canada et de la Contemporary Art Gallery à Vancouver. Il prend part à de multiples comités de financement pour les arts visuels et est reconnu pour sa contribution continue au travail des jeunes artistes, grâce au dialogue permanent qu’il noue avec eux et à sa participation à des jurys.

Patricia Feheley
Patricia Feheley<

Directrice, Feheley Fine Arts

Mandat actuel – mai 2018 à mai 2021

Patricia Feheley dirige Feheley Fine Arts, une galerie d’art du centre-ville de Toronto spécialisée en art inuit ancien et contemporain. Au cours de la dernière décennie, Mme Feheley a été le fer de lance du programme continu d’expositions cataloguées de la galerie et a fait connaître à la fois des artistes inuits chevronnés, tels que Shuvinai Ashoona et Michael Massie, et des artistes émergents, comme Ooloosie Saila et Johnny Pootoogook.

Mme Feheley est titulaire d’une maîtrise en muséologie et en histoire de l’art de l’Université de Toronto. Elle possède une solide expérience en administration des arts visuels et a consacré sa vie aux Inuits et à l’Arctique canadien. Elle a également publié de nombreux textes sur l’art inuit. Mme Feheley a été présidente de l’Association des marchands d’art du Canada. Elle siège actuellement au conseil d’administration de l’Association ainsi qu’à celui de l’Inuit Art Foundation.

Madeleine Forcier
Madeleine Forcier<

Directrice, Galerie Graff

Mandat actuel – de mai 2018 à mai 2021

Depuis le début des années quatre-vingt, Madeleine Forcier travaille activement à la diffusion de l’art contemporain à travers les expositions de la Galerie Graff qu’elle a co-fondée en 1980 et par l’organisation et la participation à des événements externes. Ainsi, dès 1984, elle a présenté des artistes canadiens dans les foires internationales (Art Basel, FIAC, ARCO) et agi à titre de commissaire et co-commissaire, notamment pour les expositions Art actuel : Présences québécoises (Château de Biron, France), IMPRIMATUR (galerie de l’UQAM, Centre Saidye Bronfman, Graff), Objet VS Objet (Musée Pointe-à-Callière), la rétrospective Pierre Ayot hors-cadre(s) (Musée des beaux-arts de Montréal). Elle a agi également à titre de conseillère pour l’événement Pierre Ayot – Regard critique, en 2016-2017, dirigé à Montréal par le commissaire Nicolas Mavrikakis (Grande Bibliothèque, galerie Joyce Yahouda, B-312, Fondation Molinari, galerie Graff). Madeleine Forcier détient un baccalauréat en arts visuels et une maîtrise en histoire de l’art de l’Université du Québec à Montréal dont elle a obtenu en 2007 le prix Reconnaissance UQAM de la Faculté des arts.

Appelée à intervenir depuis plus de 30 ans à titre de consultante, Madeleine Forcier a acquis une vaste expertise des marchés de l’art canadien et international. Elle a suivi le programme de base de l’International Society of Appraisers et le cours complémentaire de l’Uniform Standards of Professional Appraisal Practice, et elle évalue des œuvres d’art pour le compte d’établissements et de collectionneurs canadiens. Elle participe régulièrement à des jurys et à des comités, notamment pour le prix Borduas (1996), le Conseil des arts et des lettres (2003), Art Public, la Ville de Montréal (2009) et la Ville de Longueuil (2013). En plus de siéger à la Commission canadienne d’examen des exportations de biens culturels, Madeleine Forcier fait également partie, à titre de spécialiste, du comité responsable de l’art public dans le cadre de la politique du 1 % du Ministère de la Culture et des Communications du Québec.

Pierre-François Ouellette
Pierre-François Ouellette

Directeur, Pierre-François Ouellette art contemporain

Mandat actuel – de janvier 2018 à janvier 2021

Pierre-François Ouellette inaugure, en 2001, une galerie d’art contemporain à Montréal, reconnue aujourd’hui pour les propositions innovantes de ses artistes. Il remporte en 2011 le prix « Galeriste de l’année » au premier Gala des arts visuels du Québec, et sa galerie figure dans le guide des « 500 meilleures galeries du monde » de ARTINFO/Modern Painters Blouin media en 2013, en 2015 et en 2016. M. Ouellette détient un BA (histoire) et un MBA de l’Université d’Ottawa. Il a été chef de cabinet de la directrice du Musée des beaux-arts du Canada, Mme Shirley Thomson, de 1988 à 1993, année où il entame, à HEC Montréal, des études doctorales en management stratégique.

M. Ouellette dirige par la suite l’Association des galeries d’art contemporain avant d’être nommé directeur de l’administration du centre d’art Optica. En 2012, il ouvre une succursale de la galerie à Toronto et en 2016, il s’installe dans l’immeuble Graff, au cœur du Plateau Mont-Royal. La galerie a présenté à ce jour plus d’une centaine d’expositions et a participé à plus de soixante foires. M. Ouellette a siégé à des conseils d’administration tels que celui de l’Association des marchands d’art du Canada (ADAC), du centre d’information Artexte, du centre d’art Axe Néo-7 et a été membre du comité d’acquisitions du Musée d’art de Joliette, du Comité d’art public de la Ville de Montréal, du Comité des arts visuels du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Comité d’art et archives du Centre d’exposition RBC du Centre universitaire de santé McGill et de la Commission permanente d’art public de Culture Montréal.

Date de la dernière modification :